Résidences

Le décor est planté…

Il est une invitation aux voyages...

Le temps de l’errance de la création devient un temps de pause

Un foyer, des chambres, un espace de répétition de 12 m / 18 m, un atelier de fabrication.

Il est bâti comme un lieu du possible, protégé, isolé…

La cabane de luxe des rêves de l’enfance.

Il favorise l’abandon des mouvements de l’esprit, des mots du corps et des prises de voix.

Ici tout est silencieux pour oser être dissonant...

Pour du possible désaccord trouver l’accord...    FL

 

Le Lieu, terre fertile de la création jeune public en milieu rural,

porté par une artiste attachée à son territoire

 

Sous la direction artistique de Florence Lavaud, le Lieu : « fabrique d’imaginaires » met au monde les spectacles de Florence Lavaud et accueille en résidence de création des compagnies qui œuvrent pour le jeune public.

Aujourd’hui, le Lieu est plus que jamais un véritable outil pour la création vers l’enfance et la jeunesse et favorise la permanence artistique sur le territoire.

 

Depuis 2012, 47 projets théâtraux, chorégraphiques ou musicaux ont été accueillis.

En 2021, le Lieu comptabilisera plus de 130 jours de résidences de création des compagnies accueillies.

 

Chaque année, Le lieu accueille en résidence artistes ou compagnies, confirmées ou émergentes, dont les créations sont visibles par l’enfance et la jeunesse. ou dont le projet est porté par de jeunes équipes. Les équipes invitées peuvent être d’envergure régionale, nationale, voire internationale… Une attention particulière est portée aux artistes et aux compagnies du territoire d’implantation du Lieu. Projets déjà mûris ou simples prémices, Florence Lavaud s’attache à créer du lien avec les artistes accueillis au Lieu : désir d’accompagnement... envie partagée... résonance avec ses créations ou son projet artistique, ils sont toujours le fruit d’une rencontre artistique. 

2021

Théâtre 

Mine de rien (de JBH)

Jérémy Barbier d’Hiver a reçu le soutien de l’aide au projet de la DRAC Nouvelle-Aquitaine. Les résidences pour sa création au Lieu sont soutenues par la compagnie Florence Lavaud- Chantier théâtre dans le cadre du Plan théâtre - Soutien aux résidences d’équipes artistiques accueillies au « Lieu » pour les créations jeune public

 du 21 au 31 janvier
du 01 au 05 février

du 30 mars au 07 avril

du 25 au 30 octobre

du 29 novembre au 04 décembre

Ecriture/mise en scène

Jérémy Barbier d’hiver

Interprétation

Jérémy Barbier d’hiver - Julie Teuf

Dès 2019, dans le cadre du compagnonnage plateau avec Florence Lavaud et la compagnie Chantier Théâtre soutenu par la DGCA , Jérémy Barbier d’Hiver est venu en résidence au Lieu pour écrire et répéter sa maquette.

 

Présentation de la maquette devant les professionnels 

Au Lieu les 07 et 08 avril - Au TNBA « Focus » Festival de la ruche les 06 et 07 mai

 

Suite à la présentation de la maquette, la compagnie Florence Lavaud | Chantier Théâtre devient producteur déléguée de la création Mine de rien.

MINE DE RIEN .png

Jérémy Barbier d'Hiver

Théâtre 

L'embarcadère

du 15 au 26 février

Résidence soutenue dans le cadre des « Résidences territorialisées » de l’ACDDP

OuïeDire.jpg

Un spectacle de

Jean-Léon Pallandre

Marc Pichelin

Joël Thépault.

Création Lumière | Cédric Cambon

Avec L’Embarcadère, la compagnie Ouïe-Dire oriente sa nouvelle création jeune public vers la fluidité, les courbes, le végétal ; vers l’inattendu, les bifurcations, les méandres ; et aussi vers l’humain, le village, l’habitat…
Une inspiration sonore puisée à l'occasion de différents voyages au Laos. La compagnie souhaite que les enfants ressentent l’atmosphère particulière de ces lieux éphémères, abris de fortunes construits aux bords des fleuves ; qu’ils deviennent curieux de la richesse, de la diversité, de l’inventivité, du foisonnement de vies que de telles constructions abritent et favorisent.

L’oreille aux aguets, l’œil étonné.

Récital de chansons

Les Zapitiks

du 09 au 18 mai

Résidence au Lieu soutenue par la compagnie Florence Lavaud | Chantier Théâtre dans le cadre du Plan théâtre - Soutien aux résidences d’équipes artistiques accueillies au
« Lieu » pour les créations  jeune public.

ZAPITIKS_edited.jpg

Auteurs | Patrick Cailleau

                 Estelle Coquin

                 Olivier Gerbeaud

                 Isabelle Florido

Chansigneuse | Isabelle Florido

Compositeur musicien | Olivier Gerbeaud

Mise en scène | Estelle Coquin

Chorégraphie | Thumette Léon

Après avoir développé la théâtralité de la langue des signes, les Compagnons de Pierre Ménard explorent maintenant sa musicalité et son prolongement dansé.

T'es qui moi ? est un récital de chansons signées pour parler des différences, évoquer le regard des autres, questionner le conforme, le non-conforme, et surtout inviter les enfants à oser être pleinement qui ils sont.

Théâtre

Le dilemme du hérisson

du 12 au 22 juin

Partenariat OARA dans le cadre des  « résidences rémunérées »

HERISSON.jpg

Conception | Rémi Leclerc

Mise en scène | Simon Filippi

Jeu | Rémi Leclerc-Quélen Lamouroux

Création musicale | Rémi Leclerc et Quélen Lamouroux

Regards extérieurs | Florent Bergal et Caroline Lemignard

Création son-Régie technique tournée Alexi Coudin ou Léa Striffling

Création lumière et Scénographie | Jean-Christophe Robert

Costumes | Noëlle Camus Photographe | Nicolas Sénégas

Ils sont les deux faces d’une même pièce, le recto-verso d’un même corps. Le miroir qu’ils représentent l’un pour l’autre est tantôt rassurant, tantôt contrariant, attendrissant, rageant, toujours mouvant et follement vivant. Ce sont deux corps qui bougent sans répit, incisifs ou fluides, impulsés par le désir de se comprendre. De s’entendre. Tout ce que le cœur vit, le corps le joue. Ces deux êtres aux émotions contradictoires, aussi simples que complexes, peignent avec douceur une vision de l'humanité tendre et déchirante à la fois. Ils pensent ne pouvoir vivre et s'épanouir l'un sans l'autre, à tort ou à raison.

Avec le corps, la voix et rien d'autre, ils nous invitent à éprouver, à voir et écouter leur(s) relation(s) et nous dévoilent ainsi quelques petits secrets de l'intimité humaine.

N. Dubois | FX. Weber | Association Hapax

Résidence de recherche

Écriture du Son dans l’espace du plateau

du  25 au 26 août

Résidence au Lieu soutenue par la compagnie Florence Lavaud- Chantier Théâtre 

Journées de rencontres

et d’expérimentations

Autour du développement d’Axoa, un outil logiciel gratuit intégrant deux moteurs de spatialisation, il s’agit de questionner l’écriture du son dans l’espace, le cœur même de nos métiers.

Depuis plusieurs années, la spatialisation du son dans l’espace de la scénographie est un des
thèmes qui alimente nos recherches.
Les rencontres entre professionnels du son pour la scène sont rares. C’est un échange sur les
enjeux et perspectives de la diffusion sonores dans le spectacle que nous proposons. Expérimenter la mise en jeu d’éléments sonores, en apprécier la pertinence, en découvrir les limites et, peut-être, percevoir la poésie d’un son en mouvement dans l’espace du plateau.
Ces travaux sont bien sûr susceptibles d’intéresser des concepteurs(trices)/régisseurs(euses)
Son, mais peut-être aussi des scénographes, metteur(e)s en scène/piste, chorégraphes,
éclairagistes, chercheurs(euses).

Spectacle immersif

Koré

du 13 au 23 octobre

Résidence au Lieu soutenue par la compagnie Florence Lavaud-Chantier Théâtre dans le cadre du Plan théâtre - Soutien aux résidences d’équipes artistiques accueillies au
« Lieu » pour les créations  jeune public.

Ecriture-Mise en scène | Vladia Merlet

Assistant à la mise en scène et dramaturgie | Daniel Blanchard

Création sonore | David Cabiac

Création lumière | Véronique Bridier

Régisseur en tournée | David Cabiac

Construction | Vincent Lahens

Accessoires,dessins | Polina Borisova

Conseil technique | Olivier Vallet

Costumes | Marion Guérin

Maquillage | Carole Anquetil

Avec Léa Douziech (ou Eve Pereur)

Pierre de Brancion (ou Roméo Mariani) 

Iris Trystram, David Cabiac

Koré est une longue lettre d’excuse écrite par une femme qui sans s’en rendre compte est devenue mère. Ce texte est une réécriture du mythe de Perséphone. Il met en scène le voyage initiatique d’une jeune fille, Koré, qui doit composer avec des adultes un peu compliqués.

Ce spectacle se joue en bi-frontal dans un dispositif immersif autonome qui permet la projection d'images à partir de boîtes de théâtre optique et une diffusion sonore en quadriphonie.
Le spectateur est invité sur le terrain de jeu de l'acteur en tant que témoin actif et privilégié́.

KORE.jpg

Théâtre

Dans leurs robes noires (diptyque l'heure blanche)

du 02 au 12 novembre

Résidence au Lieu soutenue par la compagnie Florence Lavaud-Chantier Théâtre dans le cadre du Plan théâtre - Soutien aux résidences d’équipes artistiques accueillies au
« Lieu » pour les créations  jeune public.

Mise en scène | Hélixe Charier

Comédien marionnettiste | Matthias Sebbane

Comédienne | Adélaïde Poulard

Illustration et conception silhouette | Charlotte Lemaire

Création Lumière | Dominique Pain

Création musicale | Arnold Courset-Pintout

Blanche est une fille qui déteste le noir, la couleur noire et tout ce qui peut faire ombre sur le Blanc.

Elle n’est habillée que de blanc des pieds à la tête, ne porte pas de lunettes de soleil… Cet amour du blanc semble lui être transmis par son père, photographe disparu. Mais où ça ? Dans le blanc des paysages, dans le blanc de ses photos solarisées.

Et si le plus blanc que blanc était d’aimer ?

ROBES NOIRES.png

Théâtre

Martine à la plage

du 19 au 28 novembre

Résidence au Lieu soutenue par la compagnie Florence Lavaud-Chantier Théâtre dans le cadre du Plan théâtre - Soutien aux résidences d’équipes artistiques accueillies au
« Lieu » pour les créations  jeune public.

MARTINE ALP.png

Adaptation et direction artistique | Alban Coulaud

Musique originale | Claap ! et Santana

Scénographie-costumes | Isabelle Dédoux

Lumières | Julien Defaye

Direction technique-dvlpt informatique | Simon Chapellas

Avec Lucie Brunet et la participation d’Arno Cheron

La version du roman de Simon Boulerice, publiée aux Editions La Mèche (Montréal – Québec), fera l’objet d’une adaptation pour la scène par la Compagnie ONAVIO (printemps 2022)

Cie Moi non plus ! (24)

Théâtre

Même pas peur

du 04 au 08 décembre

Résidence au Lieu soutenue par la compagnie Florence Lavaud-Chantier Théâtre dans le cadre du Plan théâtre - Soutien aux résidences d’équipes artistiques accueillies au « Lieu » pour les créations  jeune public.

MEME PAS PEUR.jpg

Jeu, Mise en Scène, Écriture et Fabrication des Masques | Françoise Calvel et Laurent Eyllier


Musicien et jeu | Christophe Célérier


Univers sonore création studio | Olivier Gaudet


Costumes |  Marie Desdemone Xolin


Création Lumière :| Jean-Philippe Villaret


Aide Écriture et Dramaturgie | Dominique Richard


Regard sur la Mise en Scène | Elena Serra


Facteur de Masques | Morgane Jouteur

La société actuelle aime nous répéter qu’il faut “être le meilleur”, “ne jamais rien lâcher”, “réussir autant dans sa vie professionnelle que dans sa vie privée”… Bref notre modèle de société serait plutôt un modèle “héroïque” !
Et les héros occupent notre littérature depuis toujours, autant dans les grandes épopées antiques, qu’aujourd’hui dans les films ou les séries.
Et si nous parlions cette fois des antihéros ?