Florence Lavaud

  • YouTube
FLORENCE LAVAUD ©Mathilde Brout.jpg
FLO Molière.PNG

Autrice et metteure en scène, Florence Lavaud est Directrice artistique du Lieu, Pôle de création pour l’enfance et la jeunesse en milieu rural dont elle est à l'initiative, et de la Compagnie Chantier-Théâtre, conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Nouvelle-Aquitaine) et subventionnée par le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de la Dordogne et l’agglomération du Grand Périgueux. Elle développe, dès ses premiers spectacles, une écriture dramaturgique sans paroles, où le geste, l’image, le son et la musique se répondent. Lorsqu’on l’interroge sur son processus de création, elle répond travailler comme un peintre. Ses palettes sont multiples et s’enrichissent sans cesse de nouveaux outils, moteurs d’imaginaire et d’écriture dramaturgique. Parallèlement à l’écriture d’un théâtre visuel, elle s’associe fréquemment à des auteurs français ou étrangers (Jean-Louis Bauer, Nancy Huston, Karin Serres, Dominique Paquet, Elsa Solal, Souleymane Diamanka, Philippe Gauthier...) pour ouvrir son théâtre à des formes, des mots et des regards multiples.

À ce jour, les 20 créations de Florence Lavaud (Le journal d’un monstre, une Belle, une Bête…) affichent plus de 2600 représentations et ont dépassé les frontières (19 pays) : Norvège, Dubaï, Koweit, Egypte, Brésil, Luxembourg, Suisse, Hollande, Oman, Espagne, Italie, Ukraine...

 

En 2006, elle reçoit le Molière du spectacle jeune public pour Un petit chaperon rouge.

 

Depuis la même année, Florence Lavaud dirige le « Lieu », espace de création de 450m2, construit sur la commune de Saint-Paul-de-Serre en partenariat avec l’Europe (projet F.E.D.E.R.), l’Etat, la Région Nouvelle-Aquitaine, le département de la Dordogne et la Communauté de Communes du Pays Vernois.

Elle y insuffle des projets de transmissions, de partages artistiques, de résidences de création et d’écriture, de passerelles artistiques avec des équipes d’ici ou d’ailleurs.

En 2013, grâce au soutien des institutions départementales et régionales, en partenariat avec l’Agence Culturelle Départementale Dordogne Périgord et l’OARA (Office Artistique de la Région Aquitaine) cet espace deviendra en 2013 un Pôle de création et de recherche pour l’enfance et la jeunesse.

 

Toujours à la recherche de nouvelles rencontres artistiques, elle répond en 2013 à l’invitation de la Compagnie de l’Oiseau Mouche, composée exclusivement de comédiens professionnels en situation de handicap mental, pour mettre en scène Un stoïque soldat de plomb. 

 

L’année 2015 lui ouvrira, également, de nouveaux chemins artistiques avec la création de Petites Musiques de nuit et le passager au Grand Théâtre en coproduction avec l’Opéra National de Bordeaux avec le quatuor Prométhée.

 

En 2016, elle explore de nouvelles écritures scéniques avec la mise en scène pour un orchestre symphonique. Une commande de livret et d’œuvre symphonique passée conjointement par l’Orchestre National de Bretagne et Très Tôt Théâtre / Scène conventionnée Jeunes Publics à Quimper à la metteure en scène Florence Lavaud et au compositeur Benoît Menut.

Le projet devra intégrer un orchestre symphonique de 41 musiciens dirigé par Aurélien Azan Zielinski et un comédien au plateau, mettre en mouvement l’orchestre et certains solistes : un défi pour lier l’écriture théâtrale avec l’écriture musicale et le mouvement. Symphonie pour une plume est « une des rares œuvres symphoniques contemporaines écrites avec l’enfance pour ligne d’horizon ».

La collaboration se révèle passionnante : Benoît Menut n’a jamais écrit pour le théâtre et notamment le théâtre visuel et Florence Lavaud n’a jamais travaillé avec un compositeur de musique dite « savante ».

Suite à la création de Symphonie pour une plume, Florence Lavaud crée en 2017 (en collaboration avec François Weber) Echo à une symphonie, une installation sonore légère afin d’offrir au plus grand nombre une expérience d’écoute de la musique symphonique contemporaine dans tous types de lieux (écoles, centres de loisirs, médiathèques, galerie d’art…). 

 

En 2018, Florence Lavaud crée Songe !, une adaptation musicale très librement inspirée du personnage de Puck du Songe d’une nuit d’été de W. Shakespeare. Les textes sont écrits par deux poètes slameurs Souleymane Diamanka et Marco Codjia, et interprétés par 4 artistes, un comédien et 3 musiciens ( guitare, basse, batterie ). Une création proposée au public à partir de 10 ans.

 

Reprise en février 2019 de Symphonie pour une plume avec l’Orchestre National Île-De-France et pour une tournée en Ile de France, avec notamment une représentation tout public à la Philharmonie de Paris suivie en novembre 2019 d’une nouvelle recréation avec l’orchestre National de Lorraine.

 

De 2019 à 2021, elle explore un chemin qui interroge les métamorphoses avec 3 nouvelles créations.

 

Passionnée par la transmission, Florence Lavaud créée en 2019 Hors-Champs, un projet territorial et une proposition théâtrale expérimentale avec trois jeunes interprètes adultes amateurs.  Entourée des collaborateurs de toujours : Benjamin Nesme, Gala Ognibene et François Weber, trois jeunes interprètes, dans une relation de proximité avec les spectateurs, se livrent sans détours, comme dans un jeu où le regard de l’autre bouscule la pensée.

 

En 2021, Florence Lavaud s’associe à l’auteur Philippe Gauthier et crée Une Métamorphose sur les mutations de l’enfance. La même année, suite à la pandémie et devant l’urgence de retrouver les publics, elle commande au même auteur une forme légère en écho à Une Métamorphose, qui donne naissance à La petite fille aux genoux rouges/roses.